Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Suzanne bélair’

background-805060_960_720

Bien ça y est, les plâtres de mes pieds sont partis cet après-midi !!

J’avais oublié de mentionner que mon absence était due à ce contretemps : chirurgie des pieds et récupération… Encore, la 4 e fois en 2 ans. Mais j’ai fermé la boucle du 21 oct. 2014 au 24 oct. 2016, voici, fini les chirurgies. Jamais 2 sans 3 et le reste…C’est terminé !

Je pensais bien que la liberté avait comme date le 24 octobre mais non, j’ai dû acheter 2 autres dispositifs que je dois porter à mes pieds 24/7 pour les prochaines semaines et je ne peux pas porter de souliers normaux pour 2-3 semaines encore. J’ai encore plein de points de suture qui vont tomber éventuellement et je ne dois pas prendre de longues douches. Juste vraiment court mais ça fait du bien quand même 

Je dois faire de la physio 3 X par jour pour les prochaines semaines mais je fais ça ici, elle m’a tout expliqué la chirurgienne. Je l’admire ! Je vais m’y tenir religieusement.

Alors je ne peux pas encore recommencer à m’éclater dehors ou danser et courir et peindre. Oui peindre, je le pourrais je suppose, mais la récupération de mon corps semble plus importante dans le moment et je suis très près du but !

Hâte de reprendre ma vie et mon art !

Site web Suzanne Bélair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Belair in English

Publicités

Read Full Post »

Demain troisième journée du Circuit des Arts Memphrémagog !

 

Ne manquez pas cette occasion de venir nous rencontrer et découvrir les œuvres des artistes de la région !

2016-Pub_Event_FB

Quelles belles rencontres pendant ces deux derniers jours! Merci à tous ceux et celles qui se déplacent et viennent nous encourager et nous donner une raison de continuer !!

 

Je me sens privilégiée ! Merci encore !

http://Suzannebelair.com

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

http://enviroart.wordpress.com

 

Read Full Post »

Enfin un peu de temps hier pour écrire et peindre hier,  même un lunch avec une amie que je ne n’avais pas vue depuis longtemps. Très agréable.

©2016 Suzanne Belair

©2016 Suzanne Belair

 

J’ai commencé cette toile avant le déménagement au nouveau studio et ce sont les couleurs douces du printemps qui se faisait attendre que j’ai voulu exprimer. L’éveil de la nature qui nous rejoint toujours.

 

Elle n’est pas encore terminée mais j’avais le goût d’en partager quelques étapes.

 

À suivre…

 

 

© 2016 Suzanne Bélair

 

Suzannebelair.com

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Read Full Post »

Clivia

Clivia- The Strenght of Africa
©2016 Suzanne Belair
Oil on canvas 12 X 12 in

J’appartiens à une société d’Horticulture et d’Écologie et nous nous rencontrons tous les deuxièmes mercredis de chaque mois. Nous écoutons habituellement de merveilleux et très intéressants conférenciers qui nous présentent des innovations horticoles ou certaines façons d’améliorer notre jardinage. À la fin de la soirée, il y a toujours un tirage au sort pour des prix (pour la plupart des plantes) généreusement donnés par certains membres ou fournisseurs..

 

L’année dernière, j’ai eu la chance de gagner un Clivia qui a déjà fleuri deux fois depuis et dont les fleurs merveilleuses durent vraiment longtemps.

 

Le nom commun du Clivia pourrait être traduit comme Lys de Natal ou Lys arbustif. C’est une plante herbacée qui reste verte à l’année longue même dans son habitat naturel Les fleurs poussent en ombelles sur une tige au-dessus des feuilles persistantes et leur couleur varie du jaune au rouge, en passant par les orangés.

 

Dans son environnement naturel, on peut les retrouver seulement en Afrique du Sud et en Swaziland, une république du sud de l’Afrique. Sauf pour une seule espèce, les clivias sont des plantes qui poussent dans les sous-bois forestiers et sont adaptées à des conditions de faible ensoleillement.

 

La période de floraison des indigènes varie mais les miennes ont fleuri en mai dernier ainsi que cet hiver dès la fin décembre et jusqu’à la fin janvier. Quelle beauté durable au milieu de l’hiver !

 

http://www.suzannebelair.com

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Read Full Post »

Dans quelques jours ce sera le 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence faite aux femmes. Cette journée marque le début de la campagne 2015 des douze jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes.

 

Cette journée est reconnue mondialement et soutenue par l’Organisation des Nations unies . Le 17 décembre 1999, l’ONU proclamait cette journée tout en rappelant que la violence faite aux femmes est un obstacle majeur pour l’égalité, le développement et  la paix. La date du 25 novembre a été choisie pour commémorer l’assassinat des sœurs Mirabal (Patria, Minerva et María Tereza), trois militantes politiques dominicaines exécutées sauvagement en 1960 sous les ordres du dictateur Rafael Trujillo.

 

Au niveau international, la campagne se déroule du 25 novembre au 10 décembre, Journée internationale des droits de la personne. Mais au Québec et au Canada, nous avons choisi le 6 décembre, Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes pour terminer la campagne annuelle. Cette date, anniversaire du massacre de 14 jeunes femmes en 1989 à l’École Polytechnique de Montréal,a été choisie par le Parlement et tous les 6 décembre, les drapeaux sont mis en berne sur les bâtiments fédéraux.

 

La campagne annuelle des 12 jours d’action contre la violence envers les femmes est une occasion de réfléchir collectivement au phénomène de la violence envers les femmes et de publiciser  des solutions concrètes pour enrayer ce fléau. Depuis 2008, la Fédération des Femmes du Québec (FFQ) coordonne cette campagne conjointement avec plusieurs groupes féminins et d’entraide aux victimes de violence et de discrimination, dont la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF).

 

« L’édition 2015 de la Campagne des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence porte comme thème: « Les femmes sont toujours victimes de violence parce qu’elles sont des femmes !
http://12joursactioncontrelaviolence.ca/)

 

La violence envers les femmes comprend l’ensemble des comportements violents, individuels ou collectifs, fondés sur le genre. La discrimination systémique envers les femmes est d’ailleurs reconnue par les instances internationales. La Déclaration de l’ONU sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes affirme que : « la violence à l’égard des femmes traduit des rapports de force historiquement inégaux entre hommes et femmes, lesquels ont abouti à la domination et à la discrimination exercées par les premiers et freiné la promotion des secondes, et qu’elle compte parmi les principaux mécanismes sociaux auxquels est due la subordination des femmes aux hommes. » (ONU. 1994. Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes, A/RES/48/104. )

 

carton invitation 2015-1-web

Du 2 au 6 décembre 2015, se déroule une expo-vente de tableaux unique en son genre, intitulée De la couleur contre la douleur dont une partie des bénéfices sera versée à la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF). L’organisme regroupe 36 maisons d’hébergement pour femmes aux prises avec de multiples problématiques sociales. Pour sa septième édition, quarante artistes présenteront environ 600 tableaux d’un seul format (10 po x 10 po) vendus au seul prix de 100$ (argent comptant) au Centre Multifonctionnel de la ville de St-Lambert, situé au 81 rue Hooper à Saint-Lambert.

 

Cette expo-vente est organisée par le collectif Artistes de cœur, un regroupement d’artistes sélectionnés dont je fais partie, et provenant surtout de la Montérégie mais aussi de Montréal, Québec, Sherbrooke et Lanaudière. À travers cette exposition, les Artistes de Coeur souhaitent promouvoir l’art engagé et soutenir des femmes et des enfants qui vivent dans la violence et trouvent refuge dans une maison d’hébergement

 

Le vernissage aura lieu le 2 décembre de 18 heures à 21 heures. Tous sont bienvenus.

 

Pour en savoir plus sur les organismes et l’événement:  http://www.fede.qc.ca/  et http://artistesdecoeur.com/

Read Full Post »

Nénuphars No. 4 ©2012 Suzanne Bélair Huile sur toile 18 X 24

Nénuphars No. 4
©2012 Suzanne Bélair
Huile sur toile 18 X 24

La fleur du nénuphar est solitaire sur sa tige qui s’étire doucement jusqu’à la surface de l’eau. Cette plante aquatique porte des feuilles arrondies et flottantes. Celles du lac ont des fleurs très odorantes et blanches que je me suis amusée à peindre de différentes couleurs pour cette série.

 

Les gens aiment aussi cultiver les nénuphars dans des bassins d’eau dans leur jardin mais j’ai appris qu’on peut aussi les cultiver en pot ou dans un bac non percé et ainsi agrémenter une terrasse ou un balcon.

 

Puisqu’elle est vivace et très rustique, il n’y a aucune inquiétude pour l’entretien, elle n’en demande presque aucun, tant et aussi longtemps qu’un minimum de 10 cm d’eau est maintenu et qu’elle a 5 à 6 heures d’ensoleillement par jour.

 

Le nénuphar est une plante originaire d’Europe et d’Amérique et le fait qu’elle pousse dans l’eau lui donne une dimension intéressante. Sa couleur peut varier selon les espèces, blanc, rose, rouge et jaune étant plus communes mais elle peut même être bleue chez certaines espèces exotiques

 

À l’état naturel ou dans un bassin, un seul nénuphar peut couvrir à lui seul environ un mètre carré.
Pour en savoir plus: sur http://www.jardiner-malin.fr/fiche/nenuphar.html

 

 

 

http://www.suzannebelair.com

http://www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Read Full Post »

This week, I am living a second adventure outside of my comfort zone. I am taking a workshop with Pat Dews, an award winning American artist that started off as a realistic watercolour painter and is now an abstract and mixed techniques painter.

 

I signed up after taking a previous workshop exploring Abstraction in May, which I enjoyed so much and thought this would bring my art forward.

 

I meant to share my thoughts every night when I got home but found myself too tired and drained by the time I sat down at the end of the day. Let me tell you the experience is novel and quite tiring. Fun, yes, but speed of execution, noise and lack of space were difficult to deal with the first 2 days, not to mention working on paper which I never really did before.

 

So here is what I learned so far. I summarized each day with one main idea I felt needed to be integrated completely to move forward. I heard these main ideas before, we’ve probably all read about them, but now, they were demonstrated to us in quite an enlightening manner.

 

Here is my take on the workshop so far and what I learned:

 

Day 1- On the first day I learned that I have to look at the world in terms of SHAPES, first an foremost, Small, Medium and Large shapes. You need the 3 kinds in your painting.

 

Day 2- On the second day, I learned that « It is only a piece of paper » (or a canvas), it’s not the end of the world! I knew that already but it finally sank in. Don’t worry, relax and enjoy the ride and if you hate the result, don’t lose sleep over it, cover it up tomorrow. We were told to make a failed painting on purpose, to put anything any which way on a piece of paper or a canvas, so that we could rescue it later, to get rid of fear, you know, that fear of failing.

 

Day 3- Today, I learned that you can go beyond a failed painting and make it good if you keep working at it, especially with acrylics. Cover it up, change the focal point, make up shapes, don’t get discouraged and go with it. Invent, create, do anything and think composition. The possibilities are endless! A lot is about attitude. Don’t worry so much about it, don’t give up !

 

Here are a few tips:

 

1- One of the most important thing is SCALE – make sure not everything is the same size and that your shapes are not too big or to small for the size of paper or canvas you are working on.

2- In abstract, you must show depth by overlapping your shapes, so overlap what you want to come forward, decide what you want to come forward.

3- Texture adds a lot to a larger shape: add grids, use wax paper, newspaper, saran wrap, texture, texture, texture your larger shapes unless you want it to be an absolute quiet space.

4- Make the eye travel through your painting by using leading elements. One dot can add a lot

5- Use a picture for inspiration if you want, but look for shapes, not details.

 

The “Failed painting » concept:

 

A very interesting few days indeed ! Here is a work in progress I started with putting yellows and reds any which way and that I had used to protect my table while painting a previous smaller piece, in order to create a « failed painting ».

Second stage on my failes painting, trying bland colors to put over the yellows and oranges

Second stage on my failed painting, trying bland colors to put over the yellows and oranges. You can use white chalk to plan the next stage.

Stage 3 of the failed painting, I gessoed over most everything, sprayed and textures, it's starting to take shape

Stage 3 of the failed painting, I gessoed over most everything, sprayed and textured, it’s starting to take shape and I really love the patterns over the mauve-blue on the left side. How do I keep this while creating harmony?

 

Step 4 of the failed painting. It is starting better and better, more variation of shapes, more contrasts but not finished yet

Step 4 of the failed painting. It is starting to look better and better, more variation of shapes, more contrasts but not finished yet . It is no longer a failed painting !

http://www.suzannebelair.com

http://www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

 

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :