Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘soleil’

Probablement à cause que le soleil et la chaleur nous ont évité pendant le mois de mai, j’ai passé la semaine dernière à continuer ma série de forêts dans les tons chauds d’orange et de jaune, finissant deux toiles commencées début avril.

Toile Soleil de mai

Soleil de mai / May sun
©2017 Suzanne Bélair
Acrylique et encre sur toile, 30 X 30 po

 

Peinture Congregation

Congrégation/ Congregation
©2017 Suzanne Bélair
Acrylique sur toile 30 X 30 po

 

Comme plusieurs le savent déjà, j’aime travailler sur une dizaine de toiles à la fois. Parfois je commence une toile et l’inspiration me fait défaut ou je n’aime pas la direction qu’elle prend, ou, surtout si je travaille à l’huile, je dois la laisser sécher avant de continuer.

 

Je la mets alors de côté et laisse mon cerveau droit y travailler tranquillement pendant que je fais autre chose, travaille sur une autre peinture ou en entreprend une nouvelle. Il faut parfois des mois avant que j’y retourne, et je la travaille parfois en cinq à six sessions,  il y a des choses qu’on ne peut pas précipiter et il faut que je sente le tableau.

 

Cette semaine, j’ai aussi eu la visite de mes bons amis Tony et Sandy qui sont venus prendre l’apéro et voir mon espace.

 

J’ai aussi su que j’ai été acceptée au Symposium Estiv’Art qui se tiendra dans la ville de Magog en août 2017. Pour en savoir plus : Estiv’Art
Site web Suzanne Bélair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Belair

 

 

 

 

 

 

Read Full Post »

2017-01-18

Je suis au lac aujourd’hui

C’est le matin, tout est tranquille dans la maison, mon conjoint dort encore

Moment paisible

Je commence l’infusion du café. Bientôt l’arôme emplira la maison.

Je m’assoie à la table à manger faisant face au lac.

Le soleil se lève lentement transformant la glace bleutée du lac, amenant du jaune sur la surface brillante, du rose aussi

La partie ombrée demeure bleue et froide

Le ciel se transforme

Les grands végétaux et la colline cachent sa montée sur la droite

Jusqu’à ce qu’il apparaisse entre les arbres encore très bas

D’abord point brillant, aveuglant

Rayons qui veulent contourner les troncs

Les minutes s’écoulent lentement et je regarde le spectacle

Doucement, les jaunes arrivent aux cimes des arbres tandis que plus bas, seulement quelques rayons de lumière s’infiltrent entre les branches touffues des pruches

Moment magique et silencieux, j’en fais partie, privilégiée, émerveillée

Le soleil n’a pas encore rejoint la maison, ne m’as pas encore rejointe

Mais je sais qu’il s’en vient

Question de temps

Question de patience

Les verts se réchauffent là-bas derrière

La neige est grisâtre cette année

Beaucoup a fondu pendant le redoux

Il y a de petites branches, des petits débris parsemés partout sur le dessus

Le vent les y a amenés, tombés des grands arbres

Aiguilles, branches, écorces, la nature, la vie

Ici et là, un arbuste aux feuilles qui ont refusé de tomber pour la saison froide

Elles s’accrochent, résistantes, presque toutes dénuées de couleurs, beiges

Ça y est, le soleil monte un peu plus

Il arrive sur mes murs

Le lac gelé, encore transformé

On peut reprendre son souffle, le spectacle est terminé

Une fois de plus, la vie continue

Le café est prêt

©2017 Suzanne Bélair texte et photos

Site web Suzanne Bélair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Bélair

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :