Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Montagne de marbre’

Après Hue, c’est vers Da Nang que nous nous sommes dirigés, la troisième ville en importance au Vietnam, appelée « Ville des ponts » à cause de ses 9 ponts. Nous nous sommes arrêtés à Lang Co, un petit village de pêcheurs où nous avons découvert que les pêcheurs réutilisent les vieux pneus. Ils les coupent sur l’épaisseur, les jettent à l’eau et les moules s‘y attachent. Ils n’ont plus qu’à sortir les pneus de l’eau et récolter les mollusques. On nous a dit, qu’ici au Vietnam, 80% de la population est soit fermier soit pêcheur.

 

Les pêcheurs détachent les moules de pneus
Fishermen harvesting mussels from tires
Photo ©Suzanne Bélair

 

Nous avons manqué le fameux col de Hải Vân, privilégiant  le récent tunnel sous la montagne beaucoup plus court et rapide, étant donné la pluie et le brouillard de la journée qui nous empêchaient d’apprécier les paysages. Les scooters sont interdits dans le tunnel mais un autobus fait la navette pour ceux qui veulent le traverser. Ont-ils un autre scooter qui le attend de l’autre côté?

 

Arrivés à Da Nang, nous avons visité le musée de sculptures Cham, qui abrite la plus grande collection au monde de la sculpture Cham (indigènes du Vietnam et Cambodge avec un royaume indépendant du 2e au 17e siècle après JC et dont la culture est fortement influencée par celle de l’inde).

Bas-relief du temple Cham
Cham temple bas relief
Photo ©Suzanne Bélair

 

Sculpture Cham- l’Éléphant représente la sagesse dans la culture Indienne
Cham sculpture – The ELephant represents Wisdom in Indian culture
Photo ©Suzanne Bélair

 

Da Nang est une ville moderne. Ici, les fils électriques sont souterrains et le WiFi est gratuit pour tout le monde. Il n’est pas permis de vendre des billets de loterie ou des journaux dans les rues et il y a des endroits pour les sans-abri. Partout où nous allons, nous voyons des bonsaïs oranges. Avec la nouvelle année qui arrive, tout le monde veut en avoir un devant sa porte pour apporter chance et bonheur dans la nouvelle année. Partout, nous voyons les gens transporter les kumquats sur leur scooter. Ils sont dispendieux pour les Vietnamiens, les gens choisissent souvent d’en louer un pour les vacances et ils le rapportent  au producteur après les fêtes.

 

Le musée est situé près du pont dragon qui enjambe la rivière Hàn. Le pont a été construit en forme de dragon et crache le feu et l’eau chaque samedi et dimanche soir à 21h00.

 

Le pont Dragon
Dragon bridge in Da Nang
©Suzanne Bélair

Nous nous sommes arrêtés dans un entrepôt de sculptures de marbre immenses, et où nous sommes restés estomaqués devant la qualité, la quantité et la variété de sculptures. Il y a plusieurs de ces entrepôts le long de la route. Ici c’est le marbre, plus au nord, ce sont les peintures laquées ou de soie et les vêtements. Le gouvernement engage des handicapés ou des victimes de l’agent orange pour y travailler à la main sur les œuvres d’art.

 

Les immenses statues de marbre
Huge marble statues
Photo ©Suzanne Bélair

 

Puis nous avons rejoint les montagnes de marbre. Comme leur nom l’indique, ces formations rocheuses sont en marbre et comprennent plusieurs cavernes abritant une série de sanctuaires dédiés à Bouddha et à Confucius. Encore une fois, absolument magnifique, mais certains endroits sont très mouillés à cause de l’eau qui dégoutte des plafonds. Il faut être prudent lorsqu’on descend ou que l’on monte dans certaines des zones moins accessibles pour voir les statues car les escaliers sculptés à même le marbre sont glissants.

 

Lady Bouddha at Marble Mountains
Photo©Suzanne Bélair

 

À l’intérieur de la Montagne de Marbre, une des alcôves
One of the alcoves inside Marble Mountain
Photo ©Suzanne Bélair

 

Dragons multiples, Montagne de Marbre
Multiple dragons at Marble Mountain
Photo ©Suzanne Bélair

 

Enfin arrivés à Hoi An! Après un bref arrêt à l’hôtel pour laisser les bagages, et un lunch rapide, nous avons fait une visite guidée à pied de la vieille ville : Le fameux pont couvert japonais, symbole national du Vietnam, que l’on retrouve sur les billets de 20 000 dôngs, avec sa paire de singes sculptés à un bout et de chiens à l’autre bout, pour représenter les années de construction, le tailleur Yaly, la ferme de vers à soie et les multiples œuvres d’art patiemment tissées à la main par les artisans avec la soie récoltée puis teinte, la visite de nombreuses maisons, pagodes et temples. À un moment donné je me suis sentie complètement saturée et nous nous sommes arrêtés pour la journée.

 

Envers du billet de 20 000 dôngs qui illustre le pont japonais
One side of the 20 000 dôngs note illustrating the Japanese bridge

 

Demain, nous aurons bien le temps d’explorer Hoi An !

 

 

Suivez-moi sur Instagram

Site web Suzanne Bélair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Bélair

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :