Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘feuilles’

L’exposition aux Bons Voisins s’est terminée jeudi matin. Belle expérience, belles rencontres. Au cours des prochaines semaines, je vais publier les images et les textes accompagnant chacune d’elles.
Je commence cette nouvelle série de blogues avec la première toile de la série, qui fut une vraie inspiration et que j’ai tellement eu de plaisir à peindre.

De plus, cette toile a été sélectionnée dans le cadre de la 44e Exposition-concours national ouvert de la Société des Artistes Canadiens (SCA), qui s’est tenu du 18 au 29 juillet 2012.

Dentelle Costaricaine

Dentelle costaricaine
©2012 Suzanne Bélair
Huile sur toile 30 po X 30 po

 La forêt tropicale humide (ou forêt équatoriale) est caractérisée par une communauté végétale dense composée de grands arbres ainsi qu’un climat où une chaleur permanente et une humidité forte et constante d’environ 80% au sol règnent.

C’est la forêt la plus riche en biodiversité que ce soit en espèces végétales ou animales. Ses grands arbres sont souvent dotés de racines adventives qui partent de plusieurs pieds au-dessus du sol, ou de contreforts lorsque l’arbre atteint la canopée. Sa densité fait que le tapis forestier est souvent un endroit sombre et humide.

Mais malgré l’ombre permanente qui y règne, le tapis forestier est un lieu très important pour l’écosystème de ces forêts, et est grouillant de vie, une vie souvent invisible pour celui qui s’y aventure.

Le sol est généralement couvert de feuilles qui se désintègrent très rapidement à cause de la multitude d’insectes et de la chaleur et de l’humidité ambiante. C’est au niveau de ce tapis forestier que la décomposition joue un rôle majeur en recyclant les éléments et  les nutriments essentiels grâce aux champignons et d’autres micro-organismes.

Tout élément décomposé est réutilisé rapidement et remis en circulation par la végétation ou entraîné dans les eaux souterraines, rendant le sol fragile, mince et pauvre.

Il est surprenant de voir que le sol ressemble par endroits au sol de nos forêts à l’automne sauf que les couleurs ne sont pas aussi vives. 

Les forêts tropicales contribuent à la réduction des gaz à effet de serre en emmagasinant plus de CO2 qu’elles n’en rejettent.

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :