Feeds:
Articles
Commentaires

Je suis à travailler sur une série de toiles pour une exposition spéciale qui aura lieu en novembre. Je dois peindre 12 toiles de 10 X 10 po.

 

Au lieu de peindre différents sujets, j’ai décidé de me concentrer sur un seul sujet et de les peindre toutes avec la même palette de couleurs primaires, créant ainsi une série.

 

Depuis plus d’un mois maintenant, je publie les détails de cette série ainsi que les difficultés rencontrées et comment je les contourne sur mon autre blogue, celui-ci en anglais.

 

Dans le moment, le temps manque pour la traduction.

 

 

Voici la septième de cette série de petites toiles représentant des forêts contemporaines :

 

Sérénade de chaleur / Warmth serenade
©2017 Suzanne Bélair
Acrylic and Inks on canvas 10 X 10 in

Pour en savoir plus sur cette toile et son évolution, cliquer ici

 

Suivez-moi sur Instagram

Site web Suzanne Bélair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Bélair

Publicités

Entre les travaux sur la série 10 X 10, j’ai aussi complété deux autres tableaux carrés, soit 12 X 12 pour une exposition spéciale: «Square Foot» qui aura lieu le 11 novembre, détails ci-dessous. Ces deux derniers tableaux ont été peints sur bois, ce qui représentait un autre défi. Même après deux couches de gesso, j’ai trouvé que la peinture imbibait encore trop, assombrissant les couleurs que j’ai dû retravailler afin de les adoucir.

Les voici donc ainsi que l’invitation:

Feuillage en lumière
©2017 Suzanne Bélair
Acrylic and Inks on wood panel 12 X 12 in

Tranquilité
©2017 Suzanne Bélair
Acrylic and Inks on wood panel 12 X 12 in

J’y présenterai ces deux peintures ainsi que trois autres complétées pendant l’été.

Suivez-moi sur Instagram

Site web Suzanne Bélair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Bélair

Je suis à travailler sur une série de toiles pour une exposition spéciale qui aura lieu en novembre. Je dois peindre 12 toiles de 10 X 10 po.

Au lieu de peindre différents sujets, j’ai décidé de me concentrer sur un seul sujet et de les peindre toutes avec la même palette de couleurs primaires, créant ainsi une série.

Depuis le 20 septembre, je publie les détails de cette série ainsi que les difficultés rencontrées et comment je les contourne sur mon autre blogue, celui-ci en anglais.

Dans le moment, le temps manque pour la traduction.

 

Voici la sixième de cette série de petites toiles représentant des forêts contemporaines :

Vers le haut / Moving upwards
©2017 Suzanne Bélair
Acrylic and Inks on canvas 10 X 10 in

Pour en savoir plus sur cette toile, cliquer ici

 

Suivez-moi sur Instagram

Site web Suzanne Bélair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Bélair

 

Je suis à travailler sur une série de toiles pour une exposition spéciale qui aura lieu en novembre. Je dois peindre 12 toiles de 10 X 10 po.

Au lieu de peindre différents sujets, j’ai décidé de me concentrer sur un seul sujet et de les peindre toutes avec la même palette de couleurs primaires, créant ainsi une série.

Depuis le 20 septembre, je publie les détails de cette série ainsi que les difficultés rencontrées et comment je les contourne sur mon autre blogue, celui-ci en anglais.

Dans le moment, le temps manque pour la traduction.

Voici les toiles publiées à date ainsi que les lien pour plus de détails:

Veille dorée II / Golden Watch 2
©2017 Suzanne Bélair
Acrylic and Inks on canvas 10 X 10 in

Pour en savoir plus, cliquer ici.

 

Indomptable II / Indomitable 2
©2017 Suzanne Bélair
Acrylic and Inks on canvas 10 X 10 in

Pour en savoir plus sur cette toile, cliquer ici.

 

Faisceau bienfaisant / Beneficial beam
©2017 Suzanne Bélair
Acrylic and Inks on canvas 10 X 10 in

Pour en savoir plus sur cette toile, cliquer ici.

 

Lumineux / Luminous
©2017 Suzanne Bélair
Acrylic and Inks on canvas 10 X 10 in

Pour en savoir plus sur cette toile, cliquer ici.

 

Le pic
©2017 Suzanne Bélair
Acrylic and Inks on canvas 10 X 10 in

Pour en savoir  sur cette toile, cliquer ici

 

Suivez-moi sur Instagram

Site web Suzanne Bélair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Bélair

Ce matin, toc toc toc sur la gouttière, j’ai pensé qu’un pic bois envoyait son signal territorial mais je ne le vois pas. Un grand geai bleu se retrouve dans l’arbuste tout près! Surprise ! Les geais bleus sont très actifs et vocaux ce matin…

Ah bon, je viens de les apercevoir, c’est toute une famille de pics maculés dans la pruche du milieu. Ils volent d’un arbre à l’autre et se suivent dans une danse ailée.

Ils jouent, se pourchassent, vocalisent, se suivent de plus en plus vite virevoltant entre les arbres, d’un tronc à l’autre, ils se posent pour un court instant, remontent le tronc puis l’envol reprend. Excitation pour ce beau soleil peut-être. La course s’accélère entre les troncs puis entre les troncs et la maison. Toute cette joie matinale des jeunes pics en cette journée ensoleillée devient contagieuse. Ils sont fascinants!

Puis le bruit! Il y en un qui vient de frapper la grande fenêtre de plein fouet tandis que l’autre l’a évitée de justesse en tournant à la dernière minute. Le premier est projeté sur son élan et aboutit à 16 pieds de l’impact, sur le bois de la galerie.

Ses ailes ouvertes, il est sonné mais survira, ses yeux ouverts, il attend de se remettre. Sa tête est appuyée sur le bois mais assez rapidement, il la remonte. Ses amis dans les arbres autour l’appellent, l’encouragent, vocalisent de plus en plus fort, pour me faire peur peut-être, moi qui vient de sortir avec ma caméra.

Je lui parle d’une voix rassurante au petit blessé, je lui flatte doucement le dos, il ne tremble pas, il n’a pas peur de moi.

Je surveille le petit, c’est qu’il y a un chat qui rode toujours aux alentours. Après quelques minutes, il referme ses ailes sur son corps.

Encore un peu de temps et il ouvre ses ailes pour les remettre contre son corps tout en se remettant sur ses pattes sans se lever toutefois, puis sa tête tourne d’un côté et de l’autre.

Il me regarde, il regarde vers les arbres, il se demande s’il pourra prendre son envol, il se prépare, il y croit. Ça y est, il décolle et retourne à la sécurité de sa pruche préférée. Quelle aventure pour ce jeune pic par un mardi matin ensoleillé!

Animation du petit pic maculé avant son envol

Ses amis et lui sont maintenant calmes et s’envolent tout doucement.

Tout redevient silencieux. Le soleil est maintenant plus haut et plus chaud, tous vaquent à leurs occupations. Le petit pic a eu toute une frousse!

©2017 Suzanne Bélair photos et texte

Site web Suzanne Bélair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Bélair
 

Ceci est une invitation à venir admirer les œuvres de près 40 artistes professionnels membres de l’Association des Artistes du Lakeshore sur le bord du Lac St-Louis pendant la fin de semaine du 9 et 10 septembre 2017 lors de l’événement « Art au bord du Lac ».

2017-sh-invitation-sm

Je me ferai un plaisir de vous accueillir sur le site enchanteur de Stewart Hall où j’exposerai des nouveautés 2017 et d’autres favoris. Mon site # 31 est situé près de l’accès au stationnement du haut.

 

Une partie des ventes ira à On Rock Services Communautaires et Banque Alimentaire.

 

En cas de pluie, l’exposition a quand même lieu et se déplacera à l’intérieur de Stewart Hall et sur la galerie où je serai, côté ouest.

 

Faites suivre cette invitation à vos familles et amis.

 

Au plaisir de vous y voir !

 

Suzanne

Web site Suzanne Belair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Belair

Probablement à cause que le soleil et la chaleur nous ont évité pendant le mois de mai, j’ai passé la semaine dernière à continuer ma série de forêts dans les tons chauds d’orange et de jaune, finissant deux toiles commencées début avril.

Toile Soleil de mai

Soleil de mai / May sun
©2017 Suzanne Bélair
Acrylique et encre sur toile, 30 X 30 po

 

Peinture Congregation

Congrégation/ Congregation
©2017 Suzanne Bélair
Acrylique sur toile 30 X 30 po

 

Comme plusieurs le savent déjà, j’aime travailler sur une dizaine de toiles à la fois. Parfois je commence une toile et l’inspiration me fait défaut ou je n’aime pas la direction qu’elle prend, ou, surtout si je travaille à l’huile, je dois la laisser sécher avant de continuer.

 

Je la mets alors de côté et laisse mon cerveau droit y travailler tranquillement pendant que je fais autre chose, travaille sur une autre peinture ou en entreprend une nouvelle. Il faut parfois des mois avant que j’y retourne, et je la travaille parfois en cinq à six sessions,  il y a des choses qu’on ne peut pas précipiter et il faut que je sente le tableau.

 

Cette semaine, j’ai aussi eu la visite de mes bons amis Tony et Sandy qui sont venus prendre l’apéro et voir mon espace.

 

J’ai aussi su que j’ai été acceptée au Symposium Estiv’Art qui se tiendra dans la ville de Magog en août 2017. Pour en savoir plus : Estiv’Art
Site web Suzanne Bélair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Belair

 

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :