Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Painting’ Category

 

Nourriture créatrice de bonheur
Nourishment a happiness creator
©2019SuzanneBelair
Oil on canvas, 40 X 20 in / 101.6 X 50.8 cm

 

Every morning when he wakes

Joseph thinks of them

Soft feathers caressing is hands

Small cool feet gripping his fingers

 

Wings fluttering near his face

Influx of warm air as greetings

The connection has long been established

At the square they meet again

 

Every day without fail

He arrives for the ritual

Opening his soft pouch

Filled with golden love and promises

 

While he stands at the center

They appear from hidden nooks all around

Hopeful eyes meet

Happy to communicate and share

 

As they feed and the chirping swells

This precious moment stretches

Delight fills his heart

Everything else forgotten

 

This sustenance

His soul gratefully receives

When the pouch is empty

Filled with wonder he is

 

Nourishment is of two kinds

One for the body

One for the soul

Animal and man nourish each other

 

This daily moment of contentment

Will carry them until tomorrow

When complicity and joy once again

Connect Joseph and his feathery friends

 

©2019SuzanneBélair

 

** Cette toile sera en exposition au Musée Pierre-Boucher de Trois-Rivières, Qc du 22 Septembre au 10 Novembre 2019-

 

Suivez-moi sur Instagram

Site Web Suzanne Bélair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Bélair

 

 

Publicités

Read Full Post »

Enfin un peu de temps hier pour écrire et peindre hier,  même un lunch avec une amie que je ne n’avais pas vue depuis longtemps. Très agréable.

©2016 Suzanne Belair

©2016 Suzanne Belair

 

J’ai commencé cette toile avant le déménagement au nouveau studio et ce sont les couleurs douces du printemps qui se faisait attendre que j’ai voulu exprimer. L’éveil de la nature qui nous rejoint toujours.

 

Elle n’est pas encore terminée mais j’avais le goût d’en partager quelques étapes.

 

À suivre…

 

 

© 2016 Suzanne Bélair

 

Suzannebelair.com

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Read Full Post »

Clivia

Clivia- The Strenght of Africa
©2016 Suzanne Belair
Oil on canvas 12 X 12 in

J’appartiens à une société d’Horticulture et d’Écologie et nous nous rencontrons tous les deuxièmes mercredis de chaque mois. Nous écoutons habituellement de merveilleux et très intéressants conférenciers qui nous présentent des innovations horticoles ou certaines façons d’améliorer notre jardinage. À la fin de la soirée, il y a toujours un tirage au sort pour des prix (pour la plupart des plantes) généreusement donnés par certains membres ou fournisseurs..

 

L’année dernière, j’ai eu la chance de gagner un Clivia qui a déjà fleuri deux fois depuis et dont les fleurs merveilleuses durent vraiment longtemps.

 

Le nom commun du Clivia pourrait être traduit comme Lys de Natal ou Lys arbustif. C’est une plante herbacée qui reste verte à l’année longue même dans son habitat naturel Les fleurs poussent en ombelles sur une tige au-dessus des feuilles persistantes et leur couleur varie du jaune au rouge, en passant par les orangés.

 

Dans son environnement naturel, on peut les retrouver seulement en Afrique du Sud et en Swaziland, une république du sud de l’Afrique. Sauf pour une seule espèce, les clivias sont des plantes qui poussent dans les sous-bois forestiers et sont adaptées à des conditions de faible ensoleillement.

 

La période de floraison des indigènes varie mais les miennes ont fleuri en mai dernier ainsi que cet hiver dès la fin décembre et jusqu’à la fin janvier. Quelle beauté durable au milieu de l’hiver !

 

http://www.suzannebelair.com

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Read Full Post »

Le comité culturel de la municipalité d’Austin dans les cantons de l’est avait organisé, l’été dernier, une visite guidée des 2 granges rondes de la région. Voici celle d’Austin que j’ai peinte il y a quelques semaines.

Patrimoine 2, Austin, Qc ©2015 Suzanne Bélair Huile sur toile 24 X 30 po

Patrimoine 2, Austin, Qc
©2015 Suzanne Bélair
Huile sur toile 24 X 30 po

Cette grange est située sur un terrain privé qui borde le lac Memphrémagog. Je ne crois pas qu’elle soit visible de la rive et elle ne l’est pas de la route non plus. Un trésor architectural bien caché et protégé par le gouvernement car cette grange « a été classée monument historique en 1984, ce qui oblige les propriétaires à la conserver en bon état et leur donne droit à cette fin à une aide financière ou technique du ministère » (1). C’est en 1907 que Damase Amédée Dufresne donna le contrat à un charpentier local pour l’ériger avec l’intention de l’exploiter en tant que ferme laitière. L’ensemble se distingue par la technique de construction employée à l’époque et la forme de ses bâtiments.

La grange ronde d’Austin est particulière car, selon Eric Arthur, l’historien canadien de l’architecture ayant publié un livre intitulé « The Barn » en 1972, elle est « remarquable parce que conçue par des moyens empiriques sans l’apport d’un ingénieur et de ses connaissances précises sur la façon dont le bois d’œuvre de dimensions données réagit sous les forces de tension ou de compression dans des conditions normales ou défavorables. Il ne s’y trouve ni silo ni poteau central… L’espace intérieur est complètement dégagé grâce à un superbe toit de chevrons rayonnants. » (1)

Plusieurs informations historiques sur l’arrivée des granges rondes dans la région ainsi que d’autres références sont disponibles sur mon blogue précédent: Peinture de la Semaine: PATRIMOINE, Mansonville, Qc.

Références:

  1. http://www.nationaltrustcanada.ca/sites/heritagecanada.org/files/magazines/Aut2003_Granges%20Rondes.pdf
  2. http://grandquebec.com/villes-quebec/austin/

http://www.suzannebelair.com

http://www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Read Full Post »

Selon Wikipedia, l’Inspiration Artistique se résume à “créativité soudaine ou un élan soudain de production créative”. Selon l’ancienne pensée grecque, l’inspiration arrivait à travers certains Dieux et muses tandis que dans le Christianisme, on pensait que l’inspiration venait de l’Esprit Saint.

 

À travers l’histoire, les philosophes, psychologues et artistes ont essayé de rationaliser et comprendre le phénomène, parfois dans le but de le canaliser ou le contrôler, parfois pour l’inciter, tandis que Freud et les psychologues plus récents pensaient que l’inspiration venait de la « psyché intérieure de l’artiste », en tant que cumulatif des expériences traumatiques passées du sujet et de conflits irrésolus ou même du subconscient.

 

De nos jours, l’inspiration est toujours considérée comme étant par sa nature, mystique, un cadeau des cieux, de l’univers, un lien à notre connexion universelle et largement hors de notre contrôle. Même si souvent déclenchée par un facteur extérieur, l’inspiration demeure un processus entièrement interne. Je crois cependant que nous pouvons aider à le stimuler.

 

Voici un « reblog » partiel d’une entrée précédente datant de février 2012 avec quelques ajouts. À l’époque, j’arrivais tout juste de 2 semaines de peinture et de dessin dans la jungle du Costa Rica, une expérience que je souhaite à chaque artiste amant de la nature. C’était merveilleux. Je suis revenue inspirée, calme et détendue, avec un nouveau but et une nouvelle pensée sur l’inspiration, la créativité et l’originalité.

Nous les artistes, faisons souvent face à la peur de ne pas être assez original, pas assez créatif. Est-ce qu’on n’entend  pas que tout a déjà été dit, que tout a déjà été fait? Il est important de se souvenir que même si plusieurs personnes ont déjà peint un sujet similaire à ce que l’on souhaite représenter, ou écrit un poème ou prose sur le même sujet que l’on désire traiter, nous devons nous rappeler que personne ne l’a fait de la même façon. Personne n’a ressenti la même chose pendant le processus de création.

Tout comme chaque goutte d’eau dans l’océan est différente de celle qu’elle côtoie, tout comme chaque vague qui vient mourir sur la plage est différente de la précédente et de celle qui la suit, tel en est-il de chaque artiste. Nous sommes tous et toutes différents les uns des autres, nous avons tous et toutes quelque chose à dire ou à exprimer de façon différente des autres. Nous avons tous notre voix personnelle, qu’elle soit écrite, visuelle ou musicale.

Comment être original, créatif, inspiré (e)? Une des meilleures façons que j’ai trouvées est d’écrire quelque idée qui me passe par la tête aussitôt que j’y pense. Les idées dont si éphémères parfois… Non ce n’est pas toujours facile mais ça en vaut l’effort. La deuxième chose à faire est de travailler, d’y mettre les heures. C’est souvent en travaillant que les idées traversent notre pensée ou qu’on réalise ce que l’on aime ou aime moins et de nouvelles façons de faire aussi. Finalement, la meilleure façon d’être orignal est d’être soi-même. Peindre ce que l’aime peindre, écrire à propos de ce que qu’on aime écrire. Pendant qu’on travaille, nous améliorons nos techniques et ceci aide toujours lorsque l’inspiration nous « frappe ».

La meilleure façon d’être original est d’être soi-même, Peindre ce que l’on veut peindre, écrire ce que l’on veut écrire. Et très important, sortir et voir ce qui se passe ailleurs, cette stimulation extérieure est aussi importante que le travail dans le studio.

Chaque artiste a une voix artistique distincte. Elle peut parfois prendre du temps à émerger, surtout quand on travaille avec d’autres artiste ou quand on est plus concentré à améliorer des techniques, mais éventuellement, la voix se manifestera.

 

www.suzannebelair.com

 

Pour me trouver sur facebook: https://www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :