“Jeux d’enfants” Exposition de Francis Alÿs

Jeux d’enfants No. 12 par Francis Alÿs

Il y a quelques semaines, j’allais au Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) avec des amies artistes pour voir l’exposition Janet Werner qui comprend son travail des dix dernières années. Nous voulions voir comment elle peignait des portraits à partir de photographies de mode de femmes en les découpant pour les ré-assembler à la manière d’un cadavre exquis, en recombinant les morceaux en transformant davantage les portraits avec de la peinture et un nouveau contexte. Selon notre guide, son objectif est de faire prendre conscience des représentations de la beauté dans notre société et des normes impossibles crées par les images de mode.

Bien qu’il s’agisse d’une exposition assez intéressante, rien ne se comparable à l’atmosphère dans laquelle nous sommes plongés quand nous entrons dans la salle où l’exposition de Francis Alÿs est présentée.

Il s’agit d’une installation vidéo immersive à grande échelle, à caractère anthropologique (en cours et s’étalant sur des décennies), diffusée simultanément sur dix-huit écrans suspendus. EN s’y promenant, nous entrons dans le monde de l’enfance à travers le monde.

La présentation d’Alÿs joue avec nos sens (la vue et le son) et nos émotions lorsque nous marchons entre les écrans, en entendant les rires des enfants, les grillons dans l’herbe, une bouteille frappée à la place d’une balle, des bruits de billes et de rochers, des enfants jouant de la musique chaise et élastique, sons de joie, sons de jeu. Vous êtes immergé dans le monde des enfants du monde entier, avec leurs imaginations merveilleusement célébrées et au centre de lleur vie malgré les réalités sociales et économiques parfois dramatiques auxquelles ils sont confrontés.

Cette exposition majeure sonde à la fois les états psychologiques intérieurs et les contextes géopolitiques plus vastes. Comme l’a décrit John Zeppetelli, directeur et conservateur en chef du MAC «Jeux d’enfants/ Children’s Games», fouille la terre pour découvrir comment les enfants improvisent de manière ludique avec des objets du quotidien, évoquant des jeux magiques mais ordinaires comme des moyens essentiels d’être dans le monde. »

Chaque vidéo a été filmée dans un lieu ou un pays différent et toutes sont des affirmations de résilience et de vie et démontrent que l’enfance est la même partout dans le monde et que le besoin et le plaisir de jouer sont toujours présents. Nous quittons la pièce la tête et le coeur remplis d’images qui restent longtemps avec nous, de souvenirs de notre propre enfance et d’espoir pour un monde meilleur.

Cette fantastique exposition se termine le 5 janvier.

Voici quelques-unes des vidéos présentées:

Pour en savoir plus sur Francis Alÿs et la démarche de l’artiste, rendez-vous sur:

https://macm.org/app/uploads/2019/08/MACMag_v30n2_FR.pdf

Suivez-moi sur Instagram

Web site Suzanne Bélair

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

Enviroart by Suzanne Bélair

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.