Perdre son temps ou non?

©Suzanne Belair
©Suzanne Belair

Le temps qu’on ne sait pas utiliser

Le temps qui file si vite

Le temps qui n’en finit jamais de passer quand on est enfant

Et qui soudain s’accélère avec les années qui passent

Et  plus encore quand le bonheur entre dans notre vie

Le temps, il n’y en a jamais assez

 

Qu’es-ce que ça veut dire perdre son temps?

Qui sommes-nous pour juger du temps perdu

Ce qui semble perdu peut avoir servi à un grand apprentissage d’abord inconnu puis intégré sans que l’on sache d’où ça vient

Le temps je n’en ai jamais assez

Je ressens beaucoup de culpabilité pour tout le temps que je « perd » à ne rien faire de « constructif »

Du temps perdu… paresse, flânerie, perdu

Est-ce vraiment nécessaire de ne rien faire?

J’entends que oui mais…

Je n’y crois pas vraiment

 

Sauf que même quand nous croyons ne rien faire, notre corps continue lui, de faire, de fonctionner malgré nous, notre corps ne s’arrête jamais lui

Quand je travaillais et que mes enfants étaient à la maison, je pensais perdre mon temps au travail

Quand j’étais à la maison, je perdais sûrement mon temps à des tâches non productives, pensais-je, surtout si les enfants étaient occupés sans moi

 

Se dire que l’on perd son temps c’est s’enlever la joie du moment présent qui vient dans quelque forme que ce soit et pour lequel nous devrions être reconnaissant

Cette chance d’avoir un moment à perdre

Beaucoup n’ont pas ce luxe

 

Finalement nous ne perdons jamais vraiment notre temps

 

 

© 2016 Suzanne Bélair

 

http://Suzannebelair.com

www.facebook.com/SuzanneBelairArtist

 

2 commentaires

  1. Salut ma cousine,

    J’espère que tu vas bien. La saison des fleurs est arrivée, enfin! Je vais commencer d’ici deux semaines à voyager dans les pépinières et devenir comme folle à regarder les merveilleuses fleurs!

    ​Suite à ton article sur perdre son temps ou non, moi je crois qu’il faut de temps en temps s’arrêter et ne rien faire, ne pas avoir peur de se retrouver seul avec soi-même, marcher seule, faire des choses sans avoir toujours besoin de quelqu’un. Pour moi, c’est une force, pour certain, s’arrêter c’est pratiquement impossible, cela cache peut-être une peur de s’affronter soi-même! De temps en temps la solitude ça fait du bien!

    Je te souhaite une belle journée et j’aime beaucoup ton article,

    Ta cousine Diane xx

    1. Bonjour Diane
      Je m’excuse du délai à te répondre. Je suis d’accord avec toi sur toute la ligne. Merci pour tes commentaires toujours pertinents. Je vais t’écrire plus longuement cette semaine. XX

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.