Authenticité et vulnérabilité

Le but d’un bon billet quand on blogue n’est pas seulement de partager notre expérience mais aussi d’éveiller chez le lecteur un questionnement qui saura provoquer une certaine réflexion sur sa vie ou sur ses intérêts, d’ajouter quelque chose à sa banque d’informations.

Je souscris à un excellent blogue écrit par Isaac Yuen et aujourd’hui, j’aimerais partager son billet de la semaine dernière (en anglais) sur la Puissance de la vulnérabilité : http://ekostories.com/2013/06/20/vulnerability-by-brene-brown/#comment-3241 .

Ce que j’ai trouvé particulièrement intéressant dans sa réflexion est sa recherche d’authenticité. Dans cette entrée, il partage une conférence donnée par Brené Brown sur la Puissance de la vulnérabilité et comment nous devons accepter d’être vulnérable si l’on veut vraiment partager le chemin de la vie avec nos frères et sœurs de la race humaine. Le billet est un rappel important que nous devons parfois souffrir afin de pouvoir comprendre la souffrance des autres et que nous devons laisser une partie de nous-mêmes sur la page ou la toile quand nous écrivons aussi bien que lorsque nous peignons.

Ceci n’est pas toujours simple à faire. En peinture aussi bien que dans l’écriture, il est facile de tomber dans l’aspect technique, ou les modes et les tendances et d’oublier le processus créatif, d’oublier la fraîcheur et le feu qui a initialement déclenché notre passion. Il nous est nécessaire de retourner à chaque jour à cette place d’honnêteté à l’intérieur de nous-mêmes et de confirmer la raison ou la motivation qui nous pousse à continuer.

PetiteRebelle
©2013 Suzanne Bélair
Petite Rebelle
Huile sur toile 24 X 20

Comme Isaac, je m’inquiète de devenir trop abstraite parfois quand j’essaie de passer mon message. J’espère avoir été capable, au cours des dernières années, de rester aussi fidèle à moi-même que possible. Chaque peinture reflète une partie de moi-même transférée sur la toile, et j’apprécie ceux qui peuvent voir ceci et le sentir. Contrairement à certains autres, je ne fais pas de production en série mais aborde chaque peinture comme une création unique, même si elle fait parfois partie d’une thématique. Chaque peinture développe une vie propre à elle-même lorsqu’elle me laisse savoir qu’elle est finie et que j’arrête d’y travailler. Chaque fois qu’une nouvelle œuvre est terminée, cette partie de moi nécessite une sorte de renouvellement, a besoin de se remplir à nouveau.

Le processus créatif en est un qui est excitant et parfois stressant pour moi. Je viens tout juste de terminer ce tableau commencé en 2010, c’est donc aussi un long processus parfois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.